Les stratégies de l'exposition blockbuster

0 participant
La date limite de clôture des inscriptions est passée.

Alors que l'exposition Chtchoukine à la Fondation Vuitton devrait atteindre une fréquentation jamais vue en France depuis 30 ans, et que l'exposition Vermeer au Musée du Louvre doit faire face à un afflux de visiteurs également exceptionnels, nous nous interrogeons sur les stratégies « blockbusters » pour les expositions temporaires.

Ce sont les grandes expositions fondées sur des noms connus et attractifs (Dali, Picasso… Tintin ou Harry Potter), des mouvements très populaires (l'impressionnisme… mais aussi le street art) ou des « marques », des univers forts et très grands publics (Star Wars…) : est-ce que les visiteurs répondent systématiquement présents ? La rentabilité est-elle acquise dès lors que l'on programme –et que l'on peut programmer- un grand nom ?

Tous les établissements ne peuvent exposer Monet : peut-on faire de tout sujet un « blockbuster » avec une stratégie marketing adaptée ?

Certaines grandes expositions sont créées sur un modèle présupposant des tournées internationales, l'accueil dans des lieux qui ne sont pas nécessairement des musées. Quelle rentabilité pour ces opérations ? Et quel retour pour la structure ayant produit l'exposition ?

Enfin une fois le succès là, quelles stratégies de gestion des flux, de services pour éviter de décevoir les publics ? Il s'agira d'attirer de nouveaux publics, idéalement pour pouvoir les fidéliser, les attirer vers le permanent… Quelles stratégies pour transformer le visiteur d'opportunité en habitué ? Comment créer de la rentabilité indirecte, de l'image, du rayonnement pour éviter l'effet « one shot » ?

Les musées sont-ils « condamnés » à ne faire que des expositions blockbusters ? 

Pour vous inscrire ; cliquez-ici

11 vues Visites

J'aime

Groupe professionnel
Diffusé sur : Culture
Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Évènements suggérés

mar.

08

déc.

Expérimentez une séance de codéveloppement

mer.

09

déc.

Se présenter en 3 min ou 30 sec

mar.

08

déc.

Atelier d'écriture "Écrire la vie d'un autre" avec Agnès Michaux 4/5