Petit-déjeuner financier avec Patrick Pouyanné - Président-Directeur général de Total

75 participants
La date limite de clôture des inscriptions est passée.

Le Groupe Finance a le plaisir de vous inviter à son prochain petit-déjeuner avec :

Patrick Pouyanné
Président-Directeur général de Total 

Sur le thème :
Le chemin du futur pour l'industrie pétrolière et gazière: l'exemple de Total


Selon nos usages, c'est à nouveau notre invité qui a choisi le thème de son intervention : après Enrico Letta : « l'Europe entre le Brexit et Trump » (le 16 mars), et François Villeroy de Galhau : « l'avenir de la zône euro au milieu des incertitudes » (le 30 mars), Patrick Pouyanné a intitulé son exposé de façon à nous suggérer que l'avenir de l'industrie pétrolière et gazière ne se situait pas, lui non plus, sur un chemin tout tracé... Depuis l'automne 2014, les prix du pétrole ont été divisés par deux, passant de plus de 100 dollars le baril aux environs de 50 aujourd'hui, alors que la demande mondiale en énergie ne fait que croître, que le résultat de la Cop 21, à peine signé le traité de Paris, est déjà contesté aux Etats-Unis, et qu'au delà des volatilités du moment, le monde entier se doit de prévoir l'après-pétrole à plus ou moins long terme !

Succédant à la barre de Total SA depuis octobre 2014 à Christophe de Margerie, décédé dans les conditions dramatiques que l'on sait, Patrick Pouyanné n'a pas tardé à prendre toute la mesure de sa gigantesque tâche. C'est un capitaine d'industrie dans l'âme. Son CV initial est des plus classiques dans l'industrie française : d'abord l'X et le Corps des Mines,  puis le  Ministère de l'Industrie et les cabinets ministériels (E.Balladur à Matignon...). Mais il a très vite pris le chemin de l'entreprise : d'abord chez Elf, en 1977, puis déjà chez Total, alors dirigé par Thierry Desmarest, lorsque celui-ci a décidé d'absorber Elf.  Le parcours de P.Pouyanné l'a ensuite  conduit vers les responsabilités les plus diverses, y compris financières : partout, en France comme à l'étranger (en Angola, au Moyen-Orient, ...), il a, comme on dit, « fait le job », et c'est tout naturellement que Thierry Desmarest, redevenu président par interim, l'a propulsé  à la tête de l'entreprise, à l'âge de 51 ans.

Avec un effectif de près de 100.000 personnes, un chiffre d'affaires de l'ordre de 150 milliards de dollars, et des bénéfices annuels supérieurs à 8 milliards de dollars (dont 70% hors de France), Total, entreprise entièrement privée, fait partie de la demi-douzaine des « super-majors » de l'industrie pétrolière mondiale. Dans une France dont les sous-sols ne recèlent guère de pétrole, elle mène une politique active de diversification, toujours à la recherche du meilleur « mix » énergétique : du solaire de Sun Power aux batteries électriques Saft en passant par le gaz de schiste et  le lancement d'un brise-glace polaire baptisé « Christophe de Margerie » ! Le chemin du futur chez Total passe aussi, inévitablement hélas, par des réductions d'effectifs : Patrick Pouyanné s'y est engagé avec la même détermination et le style direct qui lui appartient,  mais sans faire preuve de brutalité, ni pratiquer aucun licenciement. Est-ce aussi pour cela que, selon la rumeur, ce géant de 1,91 mètre qui a succédé à « Big Moustaches », serait en interne  affectueusement surnommé « Papou » ?

Bien à vous,

Michel Euvrard
Président d'honneur de l'Association
Président de son "groupe finance"

6 vues Visites

J'aime

Groupe professionnel
Diffusé sur : Finance

Salons - France-Amériques

9-11 Avenue Franklin Delano Roosevelt 75008 PARIS

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Évènements suggérés

jeu.

26

nov.

Rendez-vous des entrepreneur(e)s

ven.

27

nov.

Manage emotions at work

mar.

08

déc.

Expérimentez une séance de codéveloppement