Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Compte rendu de réunion du 27 juin : Le nudge

L'Association

-

27/06/2019

 Compte rendu 1ère réunion « NUDGE » du 27/06/2019

 

Personnes présentes : Marianne Bousquet (Sciences po Alumni), Mikael Buhé (IK), François Chauvin (Sciences po Alumni), Vincent Dao Duy (IK), Sacha Gajcanin (IK + Sciences po Alumni), Lionel Jacob (Alumni HEC), Paul Madec (IK), Fabien Quintard (Sciences po Alumni), Marc Rousselet (Alumni HEC), Bernard Roussely (Sciences po Alumni), Aurore Vuillemin (IK).

D’autres personnes ont fait part leur intérêt à l’égard du groupe de réflexion. Elles seront bien sûr tenues au courant des travaux.

Jeudi 27 juin dernier a eu lieu la 1ère rencontre dédiée au « nudge ». Une réunion inédite associant des membres de la section régionale Sciences Po Alumni et de l’Institut Kervégan. L’objectif de ce groupe de réflexion apolitique est d’approfondir la compréhension de la théorie du nudge et d’inspirer potentiellement sa mise en œuvre sur le terrain public. Les travaux seront partagés aux membres de l’IK et à l’ensemble des Alumnis Sciences Po.

Plusieurs réunions auront lieu pour aboutir à l’organisation d’un événement sur le sujet, prévu en janvier 2020.

Cette séance fût l’occasion de se familiariser avec la méthode du nudge qui favorise les comportements vertueux de manière douce, sans contrainte et à moindre coût. Cette théorie en lien avec l’économie  comportementale est née des travaux des économistes Richard Thaler et CassSunstein avec leur livre « Nudge, la méthode douce pour inspirer la bonne décision »eux même s’appuyant sur les recherches de Daniel  Kahneman.

Après une brève présentation par Sacha Gjacanin, disponible ICI, un tour de table a permis d’identifier les enjeux liés au « Nudge », ses champs d’actions, ses limites. Nous avons déterminé un certain nombre de questions qu’il conviendra d’explorer afin de déterminer le périmètre de notre intervention sur le sujet.

 

Panorama des éléments et questions exprimés :

  • Comment fonctionne le Nudge ?

    • Le nudge interagit avec le domaine cognitif et les Il se pose la question de l’architecte du choix, car toute décision est influencée par les choix. Les adeptes du nudge considèrent qu’il est légitime d’influencer le comportement pour que les gens vivent mieux, plus longtemps. Ils estiment qu’il y a toujours pour l’individu une liberté de choix mais la nuance entre le nudge et le marketing semble parfois mince.

    • Le nudge ne se détecte pas nécessairement tout de suite, et l’individu doit se poser la question de l’influence qu’on cherche à exercer sur lui pour s’en rendre

    • Le nudge se distingue-t-il des approches marketing et de communication des entreprises privées ?

    • Le nudge peut-il être un outil au service des politiques publiques pour contrer la défiance ?

    • Avec les techniques inspirées du nudge, que devient le rôle des valeurs morales dans la prise de décision ? Quels sont les nouveaux mécanismes d’adhésion à la norme ? Quelle durabilité de l’action du nudge?

    • Quels sont les effets/biais sur lesquels s’appuient le nudge ?

    • Quelle liberté individuelle et collective avec le nudge ?

    • Nous ne sommes pas réellement libres car nous sommes continuellement influencés. Est-ce que si je n’en ai pas conscience, je suis plus libre dans mes décisions ? Ou est-ce qu’il faut le promouvoir pour que l’on puisse influencer des comportements ?

    • Qu’est ce qui fait que j’accepte une norme, que j’y adhère ? Faut il forcément de la culpabilité pour créer de la responsabilité, y a t-il d’autres moteurs, lesquels ?

    • Quels nudges pour inciter les citoyens à aller voter? (et lutter contre l’abstentionnisme)?

  • Pourquoi le nudge n’est pas utilisé de manière plus importante dans la vie politique ou dans l'application des politiques publiques notamment en France ?

    • En France, à cause probablement du principe d’égalité très fort qui passe par la norme sociale, ainsi qu’une défiance à l’égard de méthodes pragmatiques et différenciées selon les sujets, responsabilisant les

    • Peut-être parce que le nudge peut être taxé de manipulation et ainsi être réfuté.

-          Quelles limites éthiques ?

  • La transparence dans le message et la volonté d’influencer est-elle une solution aux risques éthiques liés à l’influence sur les comportements que peut susciter le nudge ? La justification morale du nudge s’appuie sur la liberté de choix de l’individu : le nudge n’est pas un impératif et n’entre pas dans les champs de la Est-ce vraiment le cas dans les applications pratiques ? Il est cependant établi que nous sommes des êtres irrationnels, soumis aux effets de groupes et les décisions prises tous les jours ne sont pas toujours éclairées. Nous vivons dans un monde complexe où il est difficile d’être suffisamment éclairé, informé, sur tous les sujets pour prendre la bonne décision.

  • Les spécialistes parlent peu de l’éthique de la responsabilité. Il s’agit d’un concept sociologique qui s’intéresse à la portée et la conséquence des La bienveillance et l’intérêt supérieur de l’individu supposés intégrés au nudge n’interrogent pas ou peu la portée et les limites à l’usage de l’influence sur les foules. Jusqu’ou ne pas aller trop loin ?

  • L’usage du nudge ne serait-elle pas une forme de régulation douce des rapports sociaux, de faire faire sans contrainte mais avec des règles de société limitant les autres formes de respect de la norme (droit, police, etc…) ?

  • Le nudge comme outil d'incitation des comportements dans l'espace public ?

  • Le marketing et les tendances politiques radicales n’hésitent pas à utiliser la rhétorique et différentes techniques d’influence des Ne faut il pas que les forces politiques démocratiques s’appuient davantage sur le nudge et les techniques reconnues d’influence pour impulser davantage d’efficacité dans les changements des comportements (civilité, éthique environnementale etc) et ainsi ne pas laisser ces techniques à des causes moins positives? 

Trois axes majeurs de réflexion :

  • Décrypter les mécanismes de l’outil nudge

    • Lister et rencontrer des spécialistes des neurosciences, psychologues et designers pour comprendre les rouages de la production d’un nudge.

    • Comment influencer la bonne décision ? Pour qui ? et qui décide de la bonne décision ?

    • Quelle est la nouveauté du nudge par rapport aux techniques d’influence et marketing habituelles ?

    • Étudier les ressorts de la culpabilité rapportés au nudge ? La culpabilité comme levier de la décision ?

  • Quelle utilisation et durabilité :

    • Le nudge fonctionne à court terme mais à moyen et long terme est-ce toujours le cas ?Faut il rappeler nécessairement régulièrement l’injonction positive qu’il recèle ?

    • Quels résultats du Nudge après 10 ans d’expérimentation et de mise en pratique dans le monde ?

    • Pourquoi n’est-il pas plus utilisé en France ?

    • Les questions éthiques et le cadre d’utilisation

Les objectifs :

  • Approfondir le sujet afin d’organiser un événement en janvier 2020

  • Demander à chacun d’apporter une information sur le sujet : lecture, images, articles, exemple de nudge …

  • Lister de manière exhaustive les exemples de nudges pour pouvoir s’en Au programme de la prochaine séance le jeudi 29 août 2019 18h30 à l’Institut Kervégan :

  • Choix du périmètre définitif

  • Définir les 2 ou 3 premières orientations que nous prenons

  • Choix d’invités

Les outils :

Mise en place d’une plateforme web : Sli.do qui permet des échanges anonymes dans un groupe privé. Le code pour rejoindre le groupe #C919. Vous pourrez poser des questions, ouvrir des discussions et transmettre des références etc…

Ouverture d’un « Drive » dédié afin de compiler toutes les informations concernant le sujet. Voici le lien d’accès : https://drive.google.com/open?id=1Nf2E6aKIZyew7mq58-XZCXCRMeTrc3OY

Lectures utiles pour cet été :

Articles :

Livres :

A écouter :

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/economie-comportementale

2 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Admission en 1ère année : quatre épreuves pour donner leur chance à tous les meilleurs talents

VP

Valentin Perthuis

27 octobre

L'Association

Sciences Po Alumni vous souhaite la bienvenue sur son nouveau site internet !

AM

Alessandra Martinez

21 octobre

1

L'Association

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

SP

Sciences Po Alumni

20 octobre

1