Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Compte rendu - Sur la trace des artistes de Montparnasse au temps des années folles

L'Association

-

28/10/2016

Sur la trace des artistes de Montparnasse au temps des Années folles 
Club des Semainiers 11 octobre 2016
La Ruche
Le Parc Georges Brassens


Villa Santos Dumont
Rue Santos Dumont maison de Georges Brassens
Villa Vassilieff

Musée Bourdelle

Cette 2ème journée « Sur la trace des artistes de Montparnasse au temps des années folles », organisée par Jean-Pierre Morigny », a été aussi passionnante et conviviale que la première.

« La Ruche », construite à partir d’un des bâtiments - le pavillon des vins de Bordeaux - récupéré de l’Exposition Universelle de 1900 par un artiste en vogue, le sculpteur Alfred Boucher, pour héberger des artistes sans ressources, Chagall, Zadkine, Léger, Brancusi, est un lieu très beau, dans un jardin champêtre, un peu à l’abandon. 60 ateliers sont encore occupés.

Notre conférencière, Emmanuelle Corcellet-Prévost, nous a ouvert les portes de celui d’un couple argentin de ses amis, lui, Reinaldo, sculpteur, elle, peintre, une petite pièce mais richement garnie de totems en bois d’acacia ou de chêne impressionnants par la taille et les thèmes mêlant nature, formes humaines et sensualité dans des assemblages surréalistes, de masques, de tableaux, volets des fenêtres et portes peints de motifs végétaux et floraux.

Le parc Georges Brassens bénéficie des apports des concepteurs soucieux d'écologie des parcs contemporains. Il offre des vignes qui produisent le clos des Morillons (pinot noir) et des ruchers.

L'impasse Santos-Dumont où Léger et Zadkine ont eu leurs  ateliers et la rue  Santos-Dumont, où Georges Brassens a habité au n°42, ont le charme suranné de petites rues aux gracieuses maisons d'un village.

Pendant le déjeuner au restaurant "Les Zazous", service rapide et agréable, ceux/celles qui regrettaient d'avoir manqué la première journée de visite de Montparnasse ont pu s'inscrire pour la refaire avec la conférencière. Il n'est pas trop tard pour d'autres (emmanuelle-corcellet@hotmail.fr - 01 43 21 20 74/06-20-69-44-82).

Le Chemin de Montparnasse, 21 avenue du Maine, est lui aussi un lieu verdoyant plein de charme. En 1912, l'artiste-peintre Marie Vassilieff installe son atelier et crée une Académie, lieu de rencontre fréquenté par Matisse, Modigliani, Zadkine, Soutine, etc. Pendant la 1ère guerre mondiale, Marie Vassilief ouvre une cantine pour ces artistes offrant repas complet et vin. La Villa Vassilieff, après avoir accueilli  le Musée du Montparnasse, est désormais un centre d'art et de recherche. Au fond l'Espace Krajcberg, site d' "Un art engagé pour la défense de l'environnement", expose la donation de l'artiste brésilien Franz Krajcberg à la Ville de Paris et se consacre à la promotion des expressions artistiques engagées pour la même cause (www.espacekrajberg.com). L'Association brésilienne de concerts y organise des "Concerts du Mardi", le 18 octobre, à 19h, "Mozart et ses airs sublimes" (10 € - contact-résa: 06 41 18 04 85 – ivonete.rigot-muller@wanadoo.fr -abcconcerts.blogspot.com).

Le musée Bourdelle et l'extraordinaire foisonnement de sculptures à l'intérieur et dans les jardins est encore un lieu idyllique visité au cours de la journée. Il est installé sur les lieux  où Antoine Bourdelle (1861-1929) vécut et travailla. On peut encore y visiter son appartement et son atelier. A noter aussi le spectaculaire hall des Plâtres.

Nous avons été trois à être encore assez disponibles pour profiter de l'invitation de notre conférencière au vernissage de l'exposition "Les insoumis de l'art moderne" au "Musée Mendjisky Ecoles de Paris, 12 square de Vergennes dans le 15ème (01 45 32 37 70 – www.fmep.fr – info@fmep). Le bâtiment est une œuvre magnifique de Mallet-Stevens, avec de très beaux vitraux dans les étages. La collection permanente est constituée de toiles dans l'ensemble réalistes et colorées des Menjisky, père et fils. L'exposition présente des tableaux de Buffet, Lorjou, Minaux, Rebeyrolle.

1 vue Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

SP

Sciences Po Alumni

20 octobre

L'Association

Manifeste pour le Monde d'après

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre

L'Association

Appel d'offres pour la régie publicitaire de Sciences Po Alumni

SP

Sciences Po Alumni

30 septembre