Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La filmographie du Club Automobile

L'Association

-

23/04/2020

Chers Alumni,

Dès sa création au XIXème siècle, la voiture a été une invention technologique extraordinaire et un moyen de déplacement révolutionnaire. 

De nombreux artistes débordent alors d’imagination pour la mettre en valeur. Elle fascine, elle inspire et elle est même mise en scène dans de nombreux films. Des metteurs en scène, lui donnent alors le premier rôle, comme dans le film fantastique de John Carpenter, Christine (1983), adapté du roman de Stephen King, avec la terrifiante Plymouth Fury. « La première fois qu'Arnie vit Christine, il tomba en extase devant cette beauté aux formes éblouissantes. C'était dit, ils allaient lier leurs destins pour le meilleur et pour le pire. Mais Christine, la belle Plymouth, modèle 57, n'aime pas trop les rivales. Gare à celles qui voudront approcher Arnie. » 

Elle devient également la partenaire indispensable auprès d’acteurs de la célèbre saga des James Bond.

C’est donc avec plaisir que le Club Automobile Classique a sélectionné pour vous, quelques films à voir ou à revoir. N’hésitez pas à nous faire suggérer d’autres titres si vous souhaitez compléter cette liste. 

En attendant, nous vous souhaitons une agréable pause cinéma et n’oubliez pas de devenir membre du club Automobile Classique, en vous connectant sur le site de l’association des Alumni, et à très bientôt pour partager ensemble d’autres informations et anecdotes automobiles. 

Cordialement,

Christie CHICHPORTICH
Présidente

Jean-Michel Pignoux    
Vice-Président

Philippe Beauvillard    
Trésorier 

 


 

Les bolides de l’enfer, film américain de George Sherman sorti en 1954, avec Tony Curtis, Piper Laurie et Don Taylor. « Johnny Dark vient de créer une nouvelle voiture. Le directeur de l’usine lui laisse croire qu’il est intéressé et fermement décidé à construire ce nouveau modèle, mais n’en fait rien. Pour prouver les performances de son bolide, Johnny Dark s’inscrit dans une course automobile dont il sort vainqueur. »

Le Mans (1971), avec l’incontournable Steve McQuen et Le mans 66 (2019) avec Matt DamonChristian BaleCaitriona Balfe

A partir de jeudi et jusqu'à dimanche soir inclus retrouvez sur la chaine youtube « 24 Heures du Mans », le film officiel des 24 heures du Mans 2019. 

Rush (2013), « Retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire de la Formule 1 ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la haute bourgeoisie, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. RUSH suit la vie frénétique de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace la rivalité depuis leurs tout débuts. »

Bullitt (1968), de nouveau avec Steve McQueen dans une course poursuite entre une Ford et une Dodge Charger. « Bullitt, un lieutenant de police, est chargé par un politicien ambitieux de protéger Johnny Ross, un gangster dont le témoignage est capital dans un procès où est impliqué l'homme politique. Malgré les précautions prises par Bullitt et ses hommes, Ross est grièvement blessé, puis achevé sur son lit d'hôpital. Bullitt s'aperçoit alors que la victime n'était pas le vrai Ross... »

Grand Prix (1966), tourné pendant la saison de F1 de 1966 avec Yves Montand. « Sur les plus grands circuits internationaux, quatre pilotes expérimentés se disputent le titre de champion du monde. Parmi eux, Pete Aron, responsable de l'hospitalisation de son partenaire et à l'aube d'une idylle avec la femme de celui-ci... »

Senna (2011) : magnifique documentaire hommage à Ayrton Senna avec un éclairage sur son duel contre Alain Prost. « Le destin exceptionnel d’Ayrton Senna, ses réalisations sur et en dehors de la piste, sa quête de perfection et son statut mythique constituent le sujet de ce documentaire. Le film relate ses années légendaires de pilote de F1, de la saison 1984 à sa mort dix ans plus tard. Plus qu’un documentaire destiné aux fans de courses automobiles, SENNA s’affranchit des conventions du genre pour privilégier une approche cinématographique. Le film recourt abondamment à des images pour la plupart inédites, extraites des archives de la Formule 1. »

La Grande course autour du monde (1965) est un film réalisé par Blake Edwards avec Tony Curtis, Natalie Wood. « En 1908, 6 voitures prennent le départ de la première grande course automobile autour du monde qui va de New York à Paris. Parmi les concurrents, l'ignoble professeur Fate et son âme damnée, Max, sont prêts à tout pour éliminer leurs adversaires. Bientôt, ils n'ont plus qu'un seul concurrent : le séduisant Leslie. Ce dernier voyage dans sa Leslie spécial en compagnie de Maggie DuBois, une jolie journaliste new-yorkaise et féministe. »

L’Équipée du Cannonball (1981) : casting de rêve (Burt Reynolds, Roger Moore, Farrah Fawcett, Dean Martin…) « Dans ce film, Burt Reynolds est un aventurier qui décide de participer à une course de voiture illégale à travers tout le pays. Leurs coureurs devront tout faire pour surmonter les difficultés (y compris la police) et gagner la course. »


Bobby Deerfield (1971) : Al Pacino en pilote de Formule 1 amoureux, un film dramatique à découvrir. « Un champion de formule un, déçu par son métier, s'éprend d'une inconnue rencontrée dans une clinique. Quand lui respire la mort, elle éclate de vie. Mais il apprend bientôt qu'elle est atteinte d'un mal incurable. »

Ricky Bobby roi du circuit (2006) est un film réalisé par Adam McKay avec Will Ferrell, John C. « Ricky Bobby est devenu un héros national grâce à ses nombreuses victoires dans la course automobile. Avec Cal, son ami d'enfance, ils se partagent, en toute loyauté, la première et la deuxième place du podium. L'arrivée d'un Français réputé dans le monde de la formule 1 va venir troubler la compétition et remettre en cause leur suprématie. »

Michel Vaillant est un film français réalisé par Louis-Pascal Couvelaire, sorti en 2003, librement adapté de la bande dessinée du même nom. « Michel Vaillant, pilote virtuose, est le champion incontesté des rallyes et circuits du monde entier. Ses succès et ceux de son équipe, l'écurie `Vaillant', provoquent autant d'admiration que de jalousie chez leurs concurrents. Ruth Wong, qui dirige l'équipe `Leader', n'a de cesse de vouloir venger la mémoire de son père et de détruire les Vaillant. »

Crash (1996) : James et Catherine Ballard, un couple dont la vie sexuelle s'essouffle quelque peu, va trouver un chemin nouveau et tortueux pour exprimer son amour grâce aux accidents de voiture. A la suite d'une violente collision, ils vont en effet se lier avec des adeptes des accidents... (interdit au moins de16 ans)

Once Upon A Time… In Hollywood (2019), est un film réalisé par Quentin Tarantino avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt. « En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus. »

Jours de Tonnerre (1990) : Tom Cruise dans le monde infernal du stock-car. « Jeune coureur automobile, Cole Trickle est intégré à l'écurie de Tim Daland où il s'entraîne aux courses de Nascar. Véritable tête brûlée, Cole remporte de nombreux trophées mais un jour, à cause ce tempérament de feu, il commet une imprudence lors d'une course et se retrouve à l'hôpital. Aidé par la belle neurologue, Claire Lewicki, le jeune homme ouvre les yeux sur lui-même et très vite, remonte en selle pour participer à la plus grande compétition de sa vie. »

La saga des Fast and Furious avec le film original de 1955 de et ceux ensuite réalisé par Rob Cohen avec Paul Walker, Vin Diesel. « La nuit tombée, Dominic Toretto règne sur les rues de Los Angeles à la tête d'une équipe de fidèles qui partagent son goût du risque, sa passion de la vitesse et son culte des voitures de sport lancées à plus de 250 km/h dans des rodéos urbains d'une rare violence. Ses journées sont consacrées à bricoler et à relooker des modèles haut de gamme, à les rendre toujours plus performants et plus voyants, et à organiser des joutes illicites. »

Tucker (1988) : biographie sur Preston Tucker qui a voulu révolutionner l’automobile face aux géants Ford, GM et Chrysler. 1948. « Preston Tucker est un brillant ingénieur automobile. Visionnaire dans sa partie, il a conçu un véhicule révolutionnaire. Mais les "Trois Grands" de Detroit, Ford, General Motors et Chrysler, se sentent remis en cause par ce self-made man qui bénéficie pourtant du soutien d'un certain Howard Hughes. Ils vont tout tenter pour l'empêcher de réaliser ses projets. Au cours d'un retentissant procès, Preston Tucker va démontrer qu'en l'empêchant de construire ses voitures, c'est le rêve américain que l'on détruit... »

60 secondes chrono (2000) : comment se constituer un garage de rêve en une nuit en volant des modèles rares ? La réponse avec Nicolas Cage et Angelina Jolie.

Le Corniaud (1964) : mythique séquence avec la Citrôen 2CV un classique avec Bourvil et Louis de Funès. 

Taxi (1998) pour la célèbre Peugeot 406.

La série des Cars avec Flash McQueen .

La série d’Un amour de Coccinelle avec Choupette. 

Et très prochainement un zoom particulier sur le film Retour vers le futur (1985) avec la célèbre DeLorean DMC-12. 

3 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Manifeste pour le Monde d'après

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre

L'Association

Appel d'offres pour la régie publicitaire de Sciences Po Alumni

SP

Sciences Po Alumni

30 septembre

L'Association

Plateformes numériques : une régulation par la taille ?

SP

Sciences Po Alumni

29 septembre