Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La Musique sous l'Empire

L'Association

-

10/04/2020

Chers Alumni,

Le Club Histoire présente « La Musique sous L’Empire »

Ecoutez une sélection de musiques pour des Célébrations, Opéra, Marches militaires de l’Empire réalisée en collaboration avec Peter Hicks, historien, musicien et chef de chœur, spécialiste de l’Empire, membre de la Fondation Napoléon.

La Marche du Sacre de Napoléon

Le 2 décembre 1804, Napoléon et Joséphine se rendent à à Notre-Dame pour le Sacre. 

Plus de 400 instrumentistes et choristes sont présents pour interpréter la musique composée par  les deux  musiciens préférés de Napoléon, aujourd'hui oubliés, le Français Jean-François Le Sueur et l'Italien Giovanni Paisiello.  Ecouter  (6'61)

Joséphine, la musique et l'Opéra

Joséphine joue de la harpe avec talent, elle organise des concerts à la Malmaison, elle aime l’art lyrique italien, elle protège les compositeurs, notamment Spontini qui lui dédie « La Vestale », son chef-d’œuvre (1807).  Ecouter Maria Callas dans la Vestale (5’04)

Marches militaires

Marche de la Garde consulaire à Marengocomposée par Guillardel, chef de la musique des grenadiers à pied de la garde des consuls  jouée pour la première fois à Marengo le 18 juin 1800. Elle a remplacé la Marseillaise sous l’Empire. Ecouter (2'51) La Victoire est à nous. Ecouter (2'50)

Beethoven, Napoléon et la symphonie Héroïque 

La symphonie Héroïque devait s’intituler Sinfonia Grande-Bonaparte. Un manuscrit de Beethoven l’atteste. En apprenant que Bonaparte s’est  fait proclamer empereur Beethoven se serait écrié : « Ce n’est donc rien de plus qu’un homme ordinaire ! » ; il aurait alors déchiré le brouillon de la page de titre et en refait un autre avec la mention Sinfonia Eroïca.

Les Commémorations : Adolphe Adam et Gabriel Fauré

Pour le retour des Cendres de Napoléon15 décembre 1840, Adolphe Adam compose une  Marche Funèbre  "Ciel glacé! soleil pur ! Oh ! brille dans l'histoire !" Ecouter (3'27)

Pour le Centenaire de la mort de Napoléon en 1921Gabriel Fauré dirige l'In paradisum  de son Requiem chanté uniquement par de jeunes garçons. Ecouter (3'31)

Bien cordialement,

Claude-Jeanne Collard

Présidente du Club Histoire de Sciences Po Alumni

6 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Admission en 1ère année : quatre épreuves pour donner leur chance à tous les meilleurs talents

VP

Valentin Perthuis

27 octobre

L'Association

Sciences Po Alumni vous souhaite la bienvenue sur son nouveau site internet !

AM

Alessandra Martinez

21 octobre

1

L'Association

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

SP

Sciences Po Alumni

20 octobre

1