Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les lauréats du Prix des Alumni 2018

L'Association

-

27/06/2018

Le Prix des Alumni récompense, depuis quatre ans, les meilleurs projets étudiants qui se sont développés entre les murs de Sciences Po. Chacun des trois lauréats a été gratifié d'une récompense afin de les aider à réaliser leur projet.

Une trentaine de candidats ont postulé cette année. La startup « CM Family » a remporté le prix dans la catégorie « Basile de l’innovation », qui valorise un projet entrepreneurial apportant des réponses à des besoins non satisfaits dans les domaines public, privé ou social. L'association « Prométhée éducation » a quant à elle été récompensée dans la catégorie « Boutmy Connection », qui valorise le projet le plus emblématique de Sciences Po et le plus susceptible de fédérer la communauté des élèves. Rencontre avec le cru 2018.

 

 

Lauréat du prix "Péniche engagée" : Prométhée Education

 

Le projet en bref : Prométhée Éducation, c’est « rêver, oser, réussir ». L’association a pour but de favoriser l’égalité des chances, notamment la réussite pour tous, en entourant des lycéens issus de milieux défavorisés. Les actions menées s’articulent autour de trois axes. En premier, l’aide à l’orientation, en organisant par exemple des forums et des ateliers autour de thématiques diverses. En deuxième, le renforcement méthodologique, afin d'acquérir les codes de l’enseignement supérieur, mais également de renforcer sa culture générale. Enfin, le dernier se concentre sur le développement de l’art oratoire et l’aide à l'expression orale, « qui est souvent l’un des freins pour ces jeunes issus de milieux défavorisés et qui n’ont pas l'habitude de s’exprimer devant les gens », explique Oscar de Laubier, directeur des partenariats de l'association. 

L’élément déclencheur : L’association a été imaginée en avril 2016 par Mohamed Slim et Antoine Guéneau, étudiants à Sciences Po. En discutant de leur propre expérience lors d’accompagnements informels de lycéens, les deux amis ont fait le constat que les lycéens manquent d’accompagnement « personnalisé » et qu’il serait bénéfique de mieux les entourer.

Parcours de l’équipe : Mohamed Slim et Antoine Guéneau ont souhaité que Prométhée ne se limite pas à Sciences Po. L’association a vocation à faire intervenir des intervenants de diverses écoles. Cela se traduit par une volonté d’ouverture et de diversification car, pour Antoine Guéneau, il est « plus intéressant de travailler avec des gens de tous horizons et cela est nécessaire également pour les lycéens ».

Utilisation du prix des alumni : Prométhée Education souhaite utiliser son prix pour les charges de fonctionnement, notamment pour la communication et les supports de communication. D’autre part, pour que l’association puisse « s’inscrire dans la durée », l’association doit réaliser de petits investissements pour organiser des événements tels que des goûters qui permettent de créer de la cohésion au sein de l’association, comme l’explique Lucie Vanhaesbroucke, membre active de Prométhée. Cela permet de conserver une base solide pour conforter les liens entre filleuls et parrains.

Futur et perspectives : Prométhée Education souhaite se développer davantage au niveau national. Elle compte aujourd’hui douze lycées partenaires en Île-de-France, mais elle envisage de développer des antennes dans d’autres régions pour nouer des partenariats avec plus de lycées.

Pour en savoir plus sur Prométhée : https://www.prometheeeducation.com/

 
Lauréat du prix "Basile de l'innovation" : CM Family

 

Le projet en bref : CM Family est la première plateforme collaborative de community managers. Elle met en relation des entreprises qui ont besoin de développer leur communication sur les réseaux sociaux avec des étudiants et des experts en marketing digital.

L’élément déclencheur : Lorsque Guillaume Usannaz recherche un job pour pouvoir payer ses études, l’idée lui vient de lier ses connaissances des réseaux sociaux avec le travail. Il commence à proposer ses services de community management aux petits artisans locaux. Guillaume crée par la suite une plateforme pour faciliter la recherche de missions, et simplifier les rencontres entre artisans et étudiants ou experts en marketing digital. CM Family est né.

Parcours de l’équipe : L’équipe est composée de trois personnes. Deux co-fondateurs, Guillaume et Arthur, ainsi qu’un stagiaire, Raphaël. Guillaume est à Sciences Po sur le campus de Poitiers. Arthur, du haut de ses 30 ans, est passé par l’université Panthéon Assas et l’Essec. L’équipe devrait rapidement s’agrandir car la demande ne cesse d’augmenter.

Utilisation du prix des Alumni : Cet argent va servir à l’organisation du tour de France de CM Family, un événement consistant à proposer des ateliers aux artisans pour leur apprendre les bases des réseaux sociaux. Guillaume et son co-fondateur aimeraient passer par les 30 plus grandes villes de France, dans l’espoir notamment d’accroître leur notoriété.

Futur et perspectives : L’objectif, à court terme, est l’organisation du tour de France de CM Family. Également, la mise en place d’un système d’ambassadeurs dans les écoles : des élèves pourraient faire de la prospection, distribuer des flyers auprès des commerçants et des étudiants. Des partenariats avec différents écoles de communication sont aussi en préparation. Ils envisagent notamment de rejoindre l’incubateur de Sciences Po.

Découvrez leur site : https://hello.cmfamily.co/

 

Lauréat du prix spécial du jury : Le projet Yakin

Le projet en bref : Le projet Yakin, qui tient son nom du village de Romaric Campaore, a débuté depuis maintenant trois ans. Ce Burkinabè a fait l’ambitieux paris de récolter 20.000 €, afin d’implanter un château d’eau de dix mètres cubes pour les habitants de la petite ville, située au sud de Ouagadougou. L’objectif est d’enrayer l’insécurité alimentaire et d’acquérir une meilleure couverture sanitaire, en approvisionnant les habitants en eau, afin qu’ils puissent cultiver tout au long de l’année et subvenir à leurs besoins.

L’élément déclencheur : C’est en voyant les difficultés auxquelles sont confrontées les habitants de Yakin pour s’alimenter que Romaric a décidé d’œuvrer pour améliorer la situation. Il sait également que de nombreux Africains émigrent car leur situation est comparable à celle de ses proches.

Parcours de l’équipe : À son arrivé sur le campus de Reims de Sciences Po l’an dernier, Romaric a fait part de son projet à ses camarades. Certains d’entre eux ont été séduits par l’initiative et se sont joints à lui. Ils sont aujourd’hui huit à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè.

Utilisation du prix des Alumni : Le projet était présenté dans la catégorie « Boutmy connection » du prix des Alumni, mais ne correspondait aux critères requis. Le jury ayant toutefois été séduit par le parcours et l’engagement de Romaric, ils ont demandé au conseil d’administration de Sciences Po Alumni la création d’un prix spécial, doté d’une enveloppe de 700€. Ce montant sera inclus dans l’enveloppe pour la construction d’une pompe à motricité humaine.  

Futur et perspectives : L’objectif à court terme est de finaliser la collecte de fonds pour installer, dans un premier temps, une pompe à motricité humaine. Elle servira à alimenter le village en eau, en attendant le développement du projet Yakin, qui envisage, à long terme, d’agrandir la pompe et de construire le château d’eau.

Pour en savoir plus sur son projet (et le soutenir) : https://www.gofundme.com/yakinwaterproject

 

 

3 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Sciences Po Alumni vous souhaite la bienvenue sur son nouveau site internet !

AM

Alessandra Martinez

21 octobre

1

L'Association

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

SP

Sciences Po Alumni

20 octobre

1

L'Association

Manifeste pour le Monde d'après

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre