Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les Sciences Po engagés dans la primaire

Information

-

07/11/2016

Portraits de campagne

 

Découvrez les portraits des Sciences Po qui se cachent derrière la campagne des candidats à la primaire de la droite en intégralité sur notre site internet www.emilepresident.fr

Aurore Bergé, soutien 2.0 d’Alain Juppé

 

Aurore Bergé, 29 ans, est la femme qui se cache derrière la campagne digitale d’Alain Juppé. Diplômée de Sciences Po en 2009, cette conseillère en communication mène de front une carrière dans le privé et un fort engagement politique.

Paul Guyot-Sionnest, le jeune chez Bruno, c'est lui

 

Paul Guyot-Sionnest est le fer de lance de la mobilisation des jeunes avec Bruno Le Maire, soutien important pour ce candidat au look décontracté qui prône le renouveau. D’ailleurs le slogan « le renouveau c’est Bruno » est une trouvaille du jeune Paul pendant la campagne de 2014 pour la présidence de l’UMP. À l’époque, la petite phrase est loin de faire l’unanimité au sein de l’équipe.« Certains trouvaient ça complètement loufoque », raconte le jeune homme de 27 ans, « pour moi, c’était un reflet parfait de l’état d’esprit de BLM : le renouveau, car il propose une offre politique neuve, et Bruno, c’est pour donner envie aux gens d’aller vers lui ».

Alix Fourier-Jeu, les valeurs du PCD au cœur de son engagement pour Jean-Frédéric Poisson


Alix Fourier-Jeu (promo 07), 32 ans, coordonne l’élaboration du projet politique de Jean-Frédéric Poisson, seul candidat de la primaire à ne pas être issu du parti les Républicains. La jeune femme travaille à ses côtés depuis quatre ans en qualité d’attachée parlementaire et depuis quelques mois sur la campagne.

Charles-Henri Alloncle, le jeune sarkozyste qui « rêve de pouvoir faire les lois de son pays »


Du haut de ses 22 ans, Charles-Henri Alloncle déborde d’énergie et d’enthousiasme quand il parle de politique. La politique, il n’est pas tombé dedans quand il était petit mais presque. Avec un papa préfet, Charles-Henri a eu très vite le sens du service public.

Gautier Guignard, à la pointe du digital pour François Fillon


Gautier Guignard (promo 05) œuvre aux côtés de François Fillon depuis plus de quatre ans. Le jeune homme, aujourd’hui âgé de 34 ans, a été séduit par le personnage lorsqu’il était Premier ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy. « J’étais à l’époque en cabinet ministériel, en charge des relations avec le Parlement, j’assistais donc chaque semaine aux réunions du groupe UMP », raconte Gautier. « J’ai observé la cohérence et la continuité de la ligne politique que François Fillon donnait aux députés, sans changer de cap en fonction des faits-divers ».

Édouard Pasquelin, soutien indéfectible de Jean-François Copé


Édouard Pasquelin (promo 01) est un soutien indéfectible de l’ancien président de l’UMP, qu’il accompagne depuis presque 15 ans.

Le sens du service public, Édouard a baigné dedans depuis tout petit : « Mon père était maire d’un petit village donc j’ai toujours entendu parler de politique, d’action publique locale, d’intérêt général… » Lycéen, il s’engage aux jeunes RPR de l’Oise puis, assez naturellement, choisit d’intégrer Sciences Po et rejoint la section RPR de l’école.

Paul Priam, soutenir NKM pour accompagner les bouleversements économiques


Paul Priam (promo 15) s’est récemment engagé aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet et a connu en septembre la première victoire de la campagne : la récolte des parrainages nécessaires. « Tout le monde nous donnait perdant », se souvient le jeune homme de 24 ans, fraîchement diplômé de Sciences Po.



Par Maïna Marjany (promo 14).


J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information

Julia Cagé : Un bout du Monde

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre

2

Information

Sciences Po lance la Winter School !

SP

Sciences Po Alumni

07 octobre

Information

Où va le Liban ?

SP

Sciences Po Alumni

01 octobre