Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Sebastian Mikosz, Président-directeur général, Kenya Airways

Les groupes

-

16/05/2018

Pour le quatrième numéro de la série « Regards d’Alumni Afrique », nous vous proposons de découvrir le profil et parcours de Sebastian Mikosz (promo 97), président-directeur général de Kenya Airways.

Pourquoi avoir rejoint Sciences Po Paris, et en quoi l’école a-t-elle influencé la suite de votre parcours ?

Au moment d’entrer à Sciences Po et encore aujourd’hui, l’école était polyvalente et proposait un enseignement général de très grande qualité. Cette formation répondait à mon double intérêt à la fois pour la politique et pour l’économie. Sciences Po m’a permis de marier ces deux domaines au sein d’un établissement réputé pour la qualité des professeurs, mais surtout reconnu comme ouvrant de nombreux débouchés à ses étudiants.

Sciences Po m’a formé à la manière d’approcher tous les enjeux contemporains. D’emblée j’ai été propulsé vers les horizons internationaux car l’école nous apprend à développer une vue d’ensemble. Cette approche a naturellement résonné lorsque j’ai rejoint le secteur de l’aviation dans lequel s’exprime en permanence un équilibre délicat entre le public et le privé. Même si les entreprises aériennes sont souvent des entreprises privées, elles gardent néanmoins une très forte connotation publique dans la mesure où elles sont fortement régulées et portent le nom du pays dans leur nom propre. Les compagnies aériennes sont toujours des symboles de leurs pays d’origine.

Vous êtes Président-directeur général de Kenya Airways, quelques mots sur votre carrière ?

Après Sciences Po, j’ai eu un parcours essentiellement financier, toujours dans des fonctions où les domaines public et privé étaient corrélés. J’ai été Directeur de la Chambre de commerce française à Varsovie où j’assurais le lien entre les entreprises françaises et les autorités publiques polonaises. Puis, j’ai occupé la fonction de Vice-Président de l’agence publique Invest In Poland. Mon rôle était alors d’être le porte-parole de l’attractivité de la Pologne auprès des investisseurs privés.

J’ai toujours eu un pied dans le public et l’autre dans le privé, avec en outre une passion personnelle de longue date pour l’aviation. Devenir PDG de la LOT a été une occasion formidable de transformer ma passion en métier. Les lignes aériennes européennes ayant la particularité de souvent rencontrer des difficultés économiques, mon parcours financier, complété par une bonne connaissance du domaine public ont, je pense, fait de moi un bon candidat.

Ce sont les mêmes motifs, en plus de mon expérience à la LOT, qui m’ont conduit à Kenya Airways, où il s’agit de faire face à des défis similaires.

Pourquoi avoir choisi cette voie ? Comment percevez-vous votre rôle et votre impact ?

L’aviation est une industrie fascinante. Une fois découverte, on n’envisage plus de la quitter. Mon rôle en tant que "CEO and Managing Director" est de proposer des directions pour la compagnie et surtout de mettre en œuvre ces choix stratégiques. Il y a une part essentielle d’exécution dans ma fonction, qui impose de s’assurer que l’implémentation de la vision stratégique produit des résultats pour l’entreprise.

J’espère apporter, grâce à mon expérience passée, un œil frais à Kenya Airways ainsi qu’un regard nouveau sur la situation de la compagnie. En matière de gestion des finances, il y a toujours la théorie d’une part, et l’expérience pratique qui parfois s’en éloigne. L’essentiel, de manière générale, est de trouver comment faire les choses différemment, être innovant mais surtout rester efficace.


Comment percevez-vous les dynamiques actuelles du secteur du transport aérien en Afrique ?

Le secteur du transport aérien en Afrique est en pleine croissance et va continuer à évoluer pendant plusieurs années. Ce n’est pas une croissance rapide, mais elle est constante car elle est liée à l’augmentation des revenus des habitants du continent. On va certainement aussi observer une hausse significative du nombre de passagers au fil du temps. Elle sera concomitante avec une arrivée de nouveaux modèles déjà très matures en Europe et encore très peu présents en Afrique, comme par exemple les compagnies low cost.

Regards d’Alumni Afrique

Sous la forme de courtes interviews retraçant le parcours d’anciens de l’école actifs sur le continent africain, cette initiative célèbre la richesse et la diversité des profils des alumni qui travaillent sur des problématiques ayant trait à l'Afrique. 

L’objectif de « Regards d’Alumni » est double :

1) inspirer la communauté des alumni et étudiants de Sciences Po par le récit de parcours singuliers

2) mettre en avant des secteurs et activités clés en Afrique et l'analyse que porte les Alumni sur les évolutions de leur secteur d'activité en Afrique

Contact : afrique@sciencespo-alumni.fr 

POUR RELIRE LE PRÉCÉDENT ENTRETIEN DE LA SÉRIE CLIQUEZ ICI

3 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les groupes

[UK Chapter] Conference with Arnaud Vaissié

SP

Sciences Po Alumni

24 septembre

Les groupes

Evénements de rentrée de la Section Bretagne - 04 et 05 septembre

SP

Sciences Po Alumni

27 août

Les groupes

Les femmes dans les inventions automobiles

SP

Sciences Po Alumni

05 juin