Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

www.emilemagazine : d'une présidentielle à l'autre

L'Association

-

10/11/2016

 
 

Le billet hebdo de Pascal Perrineau

La victoire de Donald Trump aux Etats-Unis montre qu’une élection présidentielle peut réserver –comme souvent- une surprise. L’élection américaine, comme l’élection dans nombre de démocraties, devient de plus en plus une « désélection ». Une « désélection » où s’expriment davantage des rejets que des choix. Rejet du « système », rejet des « élites », rejet de la « globalisation », rejet d’un « nouveau monde » qui perturbe les équilibres anciens… L’élection présidentielle française est et sera traversée par les mêmes tendances que celles qui ont affecté l’élection outre-Atlantique. Cependant, comparaison n’est pas raison. Les Etats-Unis sont un pays où le tempérament populiste est le plus ancien. La France est plus novice en la matière. Donald Trump était le candidat d’un des deux grands partis traditionnels américains. Marine Le Pen est à la tête d’une petite formation qui vient des marges du système politique. Néanmoins, ce qui vient de se passer aux Etats-Unis nous rappelle qu’au-delà de la primaire de la droite et du centre qui va avoir lieu et de la primaire de gauche qui se prépare, une colère sociale et politique s’exprimera dans les urnes en 2017.

Pascal Perrineau
Président de Sciences Po Alumni

Les Etats-Unis feront-ils bouger la présidentielle française ? (en tweet)

Nos élites politiques seraient-elles si déconnectées de la réalité? Réponses d'Yves Thréard, Géraldine Muhlmann, Jérôme Sainte-Marie et Pascal Perrineau

Les attentats du 13 novembre...il y a un an, la réalité avait rejoint la fiction écrite par un ancien élève, Julien Suaudeau (Interview)

Notre "correspondance politique" a commencé : lorsqu'une plume de gauche répond à une plume de droite...

Tout au long des mois qui nous séparent de l’élection suprême, deux Sciences Po vont entretenir une correspondance politique hebdomadaire : Erwan Le Noan, consultant et blogueur engagé pour une économie libérale, et John Palacin, ancien conseiller d’Arnaud Montebourg, aujourd’hui conseiller régional de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.

Les "points de vue " de campagne continuent : ce que pense Eric Lejoindre, maire du XVIIIème arrondissement de Paris, de la présidentielle (en vidéo)

Primaire de la droite : les Sciences Po soutiennent Alain Juppé...et François Fillon !  (résultats du sondage)

Nouveau sondage : une idée à retenir et à défendre auprès des candidats ?

Rétro: Alain Juppé, hier et aujourd'hui...une vraie différence :-)

www.emilemagazine.fr
 

 

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Manifeste pour le Monde d'après

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre

L'Association

Appel d'offres pour la régie publicitaire de Sciences Po Alumni

SP

Sciences Po Alumni

30 septembre

L'Association

Plateformes numériques : une régulation par la taille ?

SP

Sciences Po Alumni

29 septembre