RDV des entrepreuneures - Construire son « moi » professionnel pour éviter le blues de l'entrepreneur

21 participants
La date limite de clôture des inscriptions est passée.

Vous dirigez une TPE-PME, ou vous êtes en train d'en créer une ? Vous souhaitez vous former, briser la solitude des chef.fe.s d'entreprise en rencontrant des pairs, réseauter dans une ambiance conviviale et faire du business ? Le « RV des entrepreneur.e.s » du groupe Femmes & Société est fait pour vous, entrepreneur.e.s diplômé.e.s de Sciences Po.

Pour le 21ème RV de ce cycle, nous vous invitons autour d'un petit-déjeuner : 

le 20 juin 2019

aux Editeurs
4 carrefour de l'Odéon, 75006 Paris

sur le thème : Construire son « moi » professionnel pour éviter le blues de l'entrepreneur

 


Au programme, un subtil mélange de théorie et de pratique, avec une large place laissée à Héloïse Tillinac, chercheure et coach spécialisée dans l'accompagnement des travailleurs indépendants.

Avec elle, nous explorerons les métiers cachés de l'entrepreneur pour trouver notre identité professionnelle et définir de quel imaginaire notre façon d'entreprendre est dérivée. Elle partagera avec nous le fruit de son expérience et de ses recherches sur la nouvelle définition du travail qui émerge de sa propre pratique et de celle des entrepreneur.e.s qu'elle accompagne.

Un atelier-conférence qui nous permettra d'ancrer fermement nos valeurs et nos identités d'entrepreneur.e.s.

Le tout sera suivi par un moment d'échanges et de networking.

Venez nombreux.ses pour booster votre entreprise. N'oubliez pas vos cartes de visite !

 

Nathalie Glorel et Elodie Parier
Organisatrices

4 vues Visites

J'aime

Groupe professionnel
Diffusé sur : Femme et Société

Les Editeurs

4 Carrefour de l'Odéon 75006 PARIS

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Évènements suggérés

mer.

28

oct.

Speednetworking Alumni x Étudiants - Affaires internationales

jeu.

26

nov.

Rendez-vous des entrepreneur(e)s

jeu.

29

oct.

Vers une fracture intergénérationnelle ? Comment tisser le lien entre générations ? Un nouveau défi sociétal