Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Manuscrits sans confinement

L'Association

-

28/04/2020

Le Club Histoire présente 

Manuscrits sans confinement 

En raison de l’urgence sanitaire, les manuscrits originaux ne peuvent être consultés.

Les conservateurs  du département des Manuscrits  vous proposent des présentations autour de manuscrits médiévaux remarquables des collections de la Bibliothèque nationale de France.

Les Heures de Frédéric d'Aragon par Maxence Hermant

Ce manuscrit exceptionnel  résume à lui seul les relations intimes entre la France et l’Italie au début du XVIe siècle. Frédéric d’Aragon, souverain déchu de Naples par le traité de Grenade en 1500 signé entre Louis XII et le roi d’Espagne Ferdinand le Catholique, fut contraint à l'exil  au château de Plessis-lèz-Tours. Il  y passa commande de ce livre d'heures enluminé par trois artistes, un Italien, le napolitain Ioan Todeschino et deux Français, les tourangeaux Jean Bourdichon et le Maître de Claude de FranceLien

La symbolique des fleurs dans les Heures de Jeanne de France par Sabine Maffre

Alors qu’en cette période il est impossible de déambuler et d’admirer les fleurs de printemps, une balade virtuelle vous est proposée à travers le livre d’heures de Jeanne de France, daté du XVe siècle, classé Trésor national.
De nombreuses fleurs sont identifiées dans les marges des feuillets, avec une symbolique très riche, par  exemple, au feuillet 63 (photo), l’ancolie et la violetteLien  

Un curieux traité d’ingénierie médiéval à travers Konrad Kyeser par Laure Rioust

L’exposition Léonard de  Vinci a  permis  d’admirer ses manuscrits scientifiques et techniques, ce billet propose de découvrir l’œuvre d’un ingénieur bien moins connu ayant vécu un siècle avant Léonard : Konrad Kyeser (1366 - après 1405).
Il est l’auteur d’un des plus fameux traités d’art et d’ingénierie militaires illustrés du Moyen Âge, le Bellifortis, qu’il composa entre 1402 et 1405.

Tous les aspects de l’art militaire sont abordés mêlant…réalités techniques et inventions imaginaires. Lien

Le plus ancien recueil des dialogues de Platon par Christian Förstel

Les dialogues de Platon, écrits au IVe siècle avant notre ère  ont été  transmis, de façon très fragmentaire,  par une centaine de papyrus antiques, mais c’est par l’intermédiaire de Byzance que sont parvenus les dialogues complets.
Le plus ancien recueil et le plus célèbre - manuscrit grec byzantin du 9e s - est un témoin exceptionnel du texte platonicien. Propriété de Catherine de Médicis, il est conservé à la Bibliothèque nationale de France depuis la fin du XVIe siècle.
Lien

Des prières magiques éthiopiennes contre la peur et le point de côté par Vanessa Desclaux : sur un rouleau éthiopien magique

Au sein de la collection de près de deux cents rouleaux magiques éthiopiens conservés au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, le manuscrit Ethiopien 469 se présente comme un riche recueil de quatorze prières, véritable arsenal protecteur et curatif que le dabtara a conçu sur mesure pour son patient.
Le talisman entremêle prières, formules et représentations, des remèdes pour traiter les points de côté et les rhumatismes et une prière pour délier le patient de l’emprise de tout autre charme, éventuelle source de maux. Lien

La Mandragore et autres remèdes : une traduction en hébreu du liber de plantis par Laurent Héricher

Le département des Manuscrits possède un petit volume relié en maroquin rouge aux chiffre et armes du Cardinal de Richelieu, l’une des deux traductions en hébreu connues du liber de plantis. Cet ouvrage très illustré témoigne de l’importance de la connaissance des plantes au moyen âge, non pas tant comme une discipline, mais pour l’étude des propriétés des plantes et leur application médicinale
Cet ouvrage rappelle - à un moment où l’arsenal thérapeutique contemporain semble avoir été mis en échec par le cornavirus pour l’instant, la suprématie des plantes pour se soigner de l’Antiquité jusqu’aux grandes découvertes médicales du XVIIIème et XIXème siècle. Lien

Bien cordialement,

Claude Jeanne Collard

Présidente du Club Histoire Sciences Po Alumni

4 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Association

Sciences Po Alumni vous souhaite la bienvenue sur son nouveau site internet !

AM

Alessandra Martinez

21 octobre

1

L'Association

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

SP

Sciences Po Alumni

20 octobre

1

L'Association

Manifeste pour le Monde d'après

SP

Sciences Po Alumni

15 octobre